Nous connaissons dans notre club l'une des devises du judo: "entraide et prospérité mutuelle". Elle s'applique essentiellement au comportement mental (mais pas uniquement). L'autre devise est souvent traduite par "maximum d'efficacité, minimum d'effort". Cette traduction amène à des utilisations fantaisistes basées surtout sur "minimum d'effort". Elle s'applique essentiellement au comportement physique (mais pas uniquement). Une meilleure traduction serait "utilisation judicieuse de l'énergie". Elle nécessite le développement de "Gi" et "Taï" (technique et force). Elle ramène donc immédiatement à l'utilisation de la force engagée par l'autre dont j'ai déjà parlé. Comprendre "comment faire" n'est déjà pas facile, mais ensuite "savoir faire" devient ardu et "faire savoir" est un long chemin (do). Nous marchons sur cette voie, chacun à sa vitesse, les uns attendant et aidant les autres.
Si cela vous intéresse, vous êtes dans le club adéquat.
Cela nous amène à une réflexion sur Go no sen et Sen no sen, sur la stratégie en combat (shiaï)...........