La seconde 1/2 finale proposée aux juniors pour tenter de se qualifier aux championnats de France de leur catégorie a eu lieu aujourd'hui à Lingolsheim.

Joris Charlec-Luchel (-66kg) s'étant classé 3ème à Metz, il devait faire au moins aussi bien pour obtenir son billet; en effet, une place en finale ou deux places de troisième sont synonyme de qualification.

Après son impasse involontaire d'il y a deux semaines lors des 1/2 finales seniors, Joris est arrivé au poids et motivé.

 Le premier tour a été une formalité : waza ari sur o uchi puis waza ari sur yoko tomoe nage. Le second tour s'avérait devoir être plus délicat contre un judoka venu de Loire Atlantique; celui-ci s'est fait pénaliser en début de combat (fausse attaque), puis les deux combattants ont pris une moulinette leurs défenses respectives ayant pris le pas sur leurs attaques. Trop prudent, Joris devait être encore sanctionné deux fois et rendait les armes (3 pénalités à 2) dans un combat très (trop) tactique. 

Repêché, il a remporté facilement son premier combat après un enchaînement au sol classique ainsi que le second  (waza ari puis ippon en moins d'une minute). Pour la place de 3ème, il a littéralement enfoncé son adversaire dans le tapis sur un très bel o soto gari.

Le seul regret de cette belle journée ponctuée par la qualification au championnat de France qui auront lieu en fin de mois aura été d'avoir - peut être - eu trop de respect contre la Nantais Berthelot, vainqueur de la catégorie, qui s'est payé le luxe de mettre très facilement ippon à tous ses adversaires...excepté Joris.