C'est la Bourgogne et plus précisément Beaune qui s'est chargé d'accueillir les meilleurs minimes du Nord Est de la France.

Trois des nôtres s'y étaient qualifiés, mais la blessure de Théo Sangoi la relégué au rang de spectateur attentif.

Orso Escartin étant dispensé du tour préliminaire, c'est Léo Studer qui a ouvert le bal et ce de belle façon : deux waza ari en fin de combat et il intégrait lui aussi les 1/8 de finale. Un second ippon plus tard après un combat accroché il se retrouvait en 1/4 de finale. Pour Orso, le début de la compétition a été rude : un combat plein au cours duquel il s'est beaucoup dépensė, à beaucoup attaqué pour se voir ...contrer et mener d'un petit yuko qu'il ne pourra jamais remonter.

Son adversaire rencontrait ...Léo au tour suivant pour le même combat : dominé dans tous les compartiments du combat, pénalisé pour manque de combativité, il a encore fini par marquer un petit yuko sur un contre et malgré tous les efforts de Léo de la garder jusqu'au bout. Une victoire par ippon en demi finale lui a permis de montrer qu'il était un bon judoka malgré et sa défaite en finale sur une pénalité n'y changeait rien.

 

Le premier tour de repêchage a été de toute beauté entre Orso et Léo : des attaques à tout va pendant les trois minutes du combat et au final un petit avantage (yuko) pour l' "ancien" Orso (2ème année) face au "jeune" Léo (1 ère année).

Orso dans sa lancée a également remporté la finale de repêchage (yuko) et la place de troisième (yuko encore) contre le champion d'Alsace en titre. Classé 3ème, il remporté la première médaille à ce niveau là dans la catégorie minime.

Léo se classe 9ème et aura toute l'année prochaine pour progresser et revenir pour y faire mieux.