judo De bonnes performances à Colmar

Progrès sur le tatami

Malgré sa jeune existence, le club de judo de Colmar commence à récolter de bons résultats. DR

La fin de saison est le moment propice pour établir des bilans de toutes sortes, pour passer des examens ou encore sauter d’une classe à une autre.

Dans le domaine des arts martiaux et plus particulièrement du judo, la fin de saison est l’occasion de passer les « grades », de changer de couleur de ceinture après une bonne année de travail et d’efforts.

Le grade, matérialisé par la couleur de ceinture comporte trois dimensions : le « shin » (c’est le mental, le comportement), le taï (c’est l’efficacité, souvent démontrée en compétition) et le ghi (la technique).

À Colmar Judo, ce sont les anciens qui évaluent cette dernière partie. Ainsi près de 20 ceintures marron et noires ont officié en tant que jury et ont dans l’ensemble été impressionnées par les progrès réalisés par les jeunes du club.

Ce qui n’est pas sans rappeler les résultats marquants obtenus par ceux qui représentent le club en compétition.

Les mini-poussins, à l’image de Nolan Sangoi et de Romain Alibar-Grawey, se sont particulièrement illustrés, tout comme le poussin Yann Sangoi qui ont fait un quasi sans-faute (un seul combat perdu dans l’année). À noter aussi la saison pleine du benjamin Léo Studer (3e du tournoi Schuler, vainqueur de la coupe des jeunes et du tournoi d’Audincourt, finaliste du critérium régional…) et de Patrick Otz, classé 7e au championnat de France cadets après avoir remporté le championnat 68 et la demi-finale.

Patrick n’a pas été le seul à goûter aux joies d’un championnat de France. En effet, Luca Gareri s’est qualifié en seniors D4 ainsi que Mike Bodein. Ce dernier a signé un remarquable retour à la compétition après quelques années d’arrêt. Après une première défaite en toute fin de combat, il a su profiter du système des repêchages. Deux combats remportés assez facilement plus tard, il a dû aller au bout de lui-même, poussé par Yannick Grawey, l’un des professeurs du club, pour décrocher une magnifique médaille de bronze, la première à ce niveau pour la troisième année d’existence du jeune Colmar Judo.